.

 

Vernissage le mardi 23 juillet 2019 à 18h30 à L’hôpital Saint-Jean

 

Gregor Jakubowski

« Apotropaïques II »

 

 

Pour ses deux expositions estivales en Anjou Gregor Jakubowski a opté pour le choix des peintures dont le dénominateur commun est la symbolique Apotropaïque, qu’on retrouve partout dans le monde, et dans toutes les époques: en particulier dans la Mythologie Grecque, dans les Religions d’Orient ou dans le décor des Cathédrales ou des demeures Médiévales.

 

Les «Apotropaïques I» feront partie du circuit Art & Chapelles en Anjou, édition 2019, au château de Lancreau près de Champtocé (où il y a une des demeures de Gilles de Rais !), et les «Apotropaïques II» à l’hôpital Saint-Jean de Montreuil-Bellay du mercredi 24 juillet au dimanche 4 août.

« La ligne caractéristique, agressive devient un ornement expressif dans le style de l’Art Nouveau. Ses œuvres combinent une œuvre mystérieuse avec un état d’esprit de contemplation poétique », ou bien « il a apporté au Musée de la Cavalerie de Saumur, une touche d’art pictural, toujours en rapport avec le cheval »

– voici comment on le présente dans les différentes expositions.

 

Gregor Jakubowski a déjà exposé un peu partout dans le Monde… on peut notamment trouver ses œuvres dans des collections privées et publiques dans la plupart des pays d’Europe mais aussi en Australie, au Japon, en Jordanie, au Vatican, au États-Unis … mais surtout en France car, tout en voyageant sans cesse, il vivait à Paris pendant une trentaine d’années.

 

 

Citons ici :
– son paysage grand format pour le Musée de Vin à Paris-Passy,
– les participations aux Salons à Lunéville,
– à Saint-Dié-des-Vosges,
– à Paris au Grand Palais,
-« Musique et Emotions Plastiques » lors du Festival Chopin à Nohant – au château d’Ars,
– aux Nouvelles Métamorphoses dans les Deux-Sèvres,
– ses expositions à Lavaur dans le Pays des Cathares,
– à la Chapelle du Centre Culturel de Maintenon,
– exposition sur la Paix au Château de Nogent-le-Roi (Eure-et-Loir),
– exposition au Château de Langeais en marge de l’Exposition historique sur les Neuf Preux «Un Rêve de la Chevalerie» ;
– à la Galerie l’Escale au Château d’Oléron,
– ses 2 expositions personnelles «chevaleresques» au Château de Baugé-en-Anjou,
– son exposition «Cheval-Émotion» au château de Brissac,
– ses «Métamorphoses» présentées au Centre d’Art Contemporain Bouvet-Ladubay,
– etc …

 

 

En 2005 Jakubowski a créé 17 grandes toiles pour l’exposition sur « Napoléon de l’Ombre et de Lumière» à la FIM de Metz, alors qu’en tant qu’héraldiste il a crée des centaines d’armoiries pour les Armoriaux du Premier et du Second Empires.

Pas étonnant donc, qu’on le retrouvera en 2016 au Musée de la Cavalerie à Saumur, et en 2019 au Musée de l’Armée à l’Hôpital des Invalides à Paris – au Salon des Peintres de l’Armée de Terre.

Artiste, Héraldiste, amoureux de Patrimoine, restaurateur de tableaux anciens, journaliste d’art, Gregor Jakubowski accroît sa présence en Anjou et Touraine avec des diverses expositions:

 

– à la Chapelle Saint-Jean (depuis 1985 – l’ENE & ENS des Beaux-Arts de Paris, puis avec l’Art Héraldique),
– à l’Hôtel de Ville de Saumur et au Salon d’Art au Dôme,
– il avait remporté un prix au concours « Toutes Toiles Dehors » aux Rosiers-sur-Loire,
– et des Prix au Salon des Arts et Métiers de Cheval à Saumur aux Écuries de Manège,
– il a à participé à l’Art Cheval Off de Saumur au Manoir de Launay, à la Duchesse Anne, à la Boulangerie Joseph et au Musée de la Cavalerie,
– Journées de Patrimoine en Anjou au Musée Gustave Pimienta, à l’Eglise Saint-Aubin de Trèves, Manoir de Launay, Salle Joly-Letherme, etc

– il a exposé à la Maison de Vin à Bourgueil,
– au Couvent de la Baumette
– « Saints-Patrons & autres » à l’Office du tourisme de Fontevraud l’Abbaye et dans l’Eglise Saint-Michel,
– Maison des Arts & Métiers à Turquant…

 

 

 

 

Artiste en résidence et guide interprète au Manoir de Launay, l’artiste d’origine Polonaise Gregor Jakubowski, un peintre contemporain, amoureux d’art héraldique et d’art équestre, y présente ses œuvres en lien avec le thème de la fin du Moyen-Age, thème qu’il aborde lors des visites.

Il y a largement influencé la nouvelle présentation muséographique du site, il fait des recherches historiques et iconographiques. Déjà en 2001 il a publié deux articles (à New York et à Cracovie) sur la grandeur de la Dynastie d’Anjou, en marge de l’exposition à l’Abbaye de Fontevraud.

Gregor Jakubowski est né en Pologne ou il a étudié l’Architecture à la Politechnika Krakowska PK à Cracovie (1976-1981).

Arrivé à Paris en 1981, il est entré a École Nationale Supérieure des Beaux-Arts ou il a obtenu le diplôme avec mention en 1988.
Parallèlement il a suivi à Paris un stage de la restauration de tableaux anciens et icônes dans les Ateliers Saint-Gervais (1982-1987).

Il a restauré des peintures pour des particuliers et pour les institutions à Paris et ailleurs en France, à Madrid, à Munich, à Malte, …

II a participé à l’organisation des expositions et des manifestations culturelles en France et en Pologne, en collaboration avec des institutions et des Musées à Paris, à Cracovie, à Wroclaw et à Varsovie et avec des collectionneurs particuliers.

Il a écrit des articles sur l’art et la culture dans la presse polonaise à Paris, à Cracovie, à Varsovie et à New York.

 

 

 

 

— Vous retrouverez aussi Gregor Jakubowski à la Chapelle du Château de Lancreau à Champtocé-sur-Loire du 29 juin au 25 août sur le circuit Art et Chapelles en Anjou 2019 —

ART ET CHAPELLES

 

 

Contact:
Tél: 0605978065
Mailgj.art@outlook.com
Sitehttp://gregor-jakubowski.eu/

 

 

 

Sophie Richard

 

 

Née d’un père horticulteur, j’ai grandi au milieu des plantes et des fleurs. Grâce à ses relations de travail, j’ai aussi été bercée par notre mère Afrique. Enfant, puisque mon corps était enfermé dans une cage, je devais développer esprit et âme pour m’en libérer. Les plantes, les fleurs, l’Afrique, quoi de mieux pour s’élever, s’envoler, s’évader. 


C’est tout naturellement vers le milieu du handicap que mes premiers pas professionnels m’ont porté. Douze années de ma vie auprès d’adultes et enfants handicapés, riches de rencontres et de projets en collaboration avec des artistes. Mais, telle la Dryade du conte d’Andersen, je devais me libérer complètement, vivre intensément ma passion de l’art. Après m’être essayée à d’autres matières sans grand succès, j’ai découvert le travail de la calebasse et de la courge. Après deux années à jouer, m’adapter avec les formes naturelles de cette matière, il était temps de faire naître « Le monde de dryade ».

L’inde, l’Afrique, les pays arabes, celtiques, la nature, les motifs tribaux ou ceux des tissus, tous s’invitent dans mon atelier de création. Ces dessins dans la matière inciteront aux rêves et à une douceur romantique. Et pour cela, je perce mais en vérité, j’écris avec de la lumière.

Notre corps est une cage qui parfois nous empêche de danser avec ceux qu’on aime. Heureusement, l’esprit et l’âme en possèdent la clé. Mon travail de cougourdonnière, épanouissant, choisi avec passion est un cadre idéal d’évasion. « Le monde de dryade » a pour volonté de vous apporter rêves et lumières. De votre côté, il n’y a plus qu’à danser avec ceux que vous aimez. »

 

 

 

Contact:
Tél: 0620250511
Maillemondededryade@gmail.com

 

Evelyne Sagot

 

Relieur restauratrice professionnelle depuis 1980

 

Evelyne Sagot a créée Anima Libri, une association loi de 1901, créée en 2001
et agréée « Jeunesse et Education populaire »

Anima Libri fonctionne  avec 3 objectifs :
la Transmission
l’ Initiation
& la Découverte des Métiers des Arts du Livre

 

Anima Libri est également un atelier classique de reliure, dorure, restauration.

Contact:
Mailanimalibri@gmail.com
Tél: 02.41.38.55.72
Site: https://www.anima-libri.fr/

 

 

TRIO SENZANOME EN CONCERT LE SOIR DU  VERNISSAGE – MARDI 23 JUILLET à 20h A L’HOPITAL SAINT-JEAN

 

 

 

 

 

Susanne Mewes (soprano)

Ingrid Stein (mezzosoprano)

Peter Krudup von Behren (basse-baryton)

Natella Volkov (piano)