Fiche pratique

Prime à l’élève boursier reprenant sa formation

Vérifié le 31 janvier 2019 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Les jeunes de 16 à 18 ans ayant abandonné leur formation et reprenant des études à finalité professionnelle sous statut scolaire (hors apprentissage) peuvent bénéficier d’une prime de reprise d’études. Cette prime s’ajoute à la bourse de lycée. Elle est versée sous conditions.



Une prime peut être accordée aux élèves boursiers reprenant une formation à finalité professionnelle sous statut scolaire (hors apprentissage), après une période d’interruption de leur scolarité. Cette période d’interruption doit être de 5 mois minimum.


Pour en bénéficier, il faut remplir toutes les conditions suivantes :

  • Être éligible à la bourse de lycée
  • Avoir plus de 16 ans et moins de 19 ans
  • Avoir arrêté ses études pendant au moins 5 mois
  • Reprendre des études sous statut scolaire (hors apprentissage), menant à un diplôme à finalité professionnelle inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Service en ligne
Consultation du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)


Accéder au service en ligne  

Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP)


Pour pouvoir bénéficier de la prime, il faut être inscrit dans un lycée et avoir déjà déposé un dossier de bourse.

Ensuite, il faut faire une demande auprès du secrétariat de l’établissement pour y déposer une demande de prime.


La prime est fixée depuis l’année 2016 à 600 €. Elle complète la bourse de lycée et permet de bénéficier d’une bourse globale d’au moins 1000 € par an.

La prime est versée uniquement la 1re année de reprise d’étude, en 3 fois (à chaque trimestre), et en même temps que la bourse de lycée.


La prime (et la bourse de lycées) peuvent être cumulées, sous conditions, avec :